Grand admirateur d’Alexander Calder, Bernard Schottlander crée en 1951 une série de luminaires du nom de MANTIS.

Le mouvement est la source d’inspiration de tout le travail de Schottlander : artiste, ingénieur-bricoleur, il met au point un système de pivot-contrepoids astucieux, et utilise des joncs de métal souples et résistants. L’abat jour, projeté comme un acrobate en l’air, reste unique.