Le blog d'Ingrid

03

Sep
2013

Lo sguardo laterale – Moroso, une recherche entre Arts décoratifs et Design


Comme une prolongation aux événements commémorant le soixantième anniversaire de la maison MOROSO, Patrizia Moroso a choisi le musée des Tissus de Lyon pour proposer un « regard latéral, ou « décalé », sur les dernières décennies qui ont vu naître des icônes du design.

M'Afrique Collection3 - Moroso - Lyon, musée des Tissus - photo Sylvain Pretto

La direction artistique que Patrizia assure en visionnaire depuis la fin des années 80, son extraordinaire capacité à découvrir les meilleurs talents et à leur faire partager ses points de vue sont à l’origine d’une création profuse, joyeuse, à mi-chemin entre les arts décoratifs et le design.

Ses collaborations amicales avec Ron Arad, Jean Nouvel, Michael Lin, Patricia Urquiola ou Martino Gamper, par exemple, ont fondé l’identité d’une maison Moroso renouvelée, qui s’est imposée comme un laboratoire artistique autant que comme l’une des plus prestigieuses maisons d’édition de mobilier.

Do-lo-rez - Moroso - Lyon, musée des Tissus - photo Sylvain Pretto

De la forme à l’habillage, chaque élément des meubles est réfléchi pour transfigurer le quotidien. C’est pourquoi la maison Moroso s’est aussi illustrée dans la recherche textile.

Elle collabore pour cela avec les meilleures entreprises européennes, KVADRAT (Danemark) ou Rubelli (Italie), des créateurs de haute couture, comme Issey Miyake ou Alexander McQueen.

L’exposition « LO SGUARDO LATERALE », conçue par Patrizia Moroso et Marco Viola, invite le visiteur à poser lui aussi un « regard  latéral » et « décalé » sur ces objets du quotidien dont Patrizia Moroso sait faire, avec génie, de véritables œuvres d’art.

Puisque le musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs ont été fondés pour renouveler la création contemporaine par les meilleurs exemples du passé, il était légitime que la création investisse, pour un temps, ces espaces dialoguant avec les œuvres créées par  nos aînés pour embellir le quotidien. Les meubles conçus par Ron Arad, Jean Nouvel, Michael Lin, Patricia Urquiola ou Martino Gamper s’y présentent donc avant de quitter les cimaises pour continuer à transfigurer le quotidien.

Moroso5 - Lyon, musée des Tissus - photo Sylvain Pretto

La création d’un textile original à partir d’une mise en carte dans le goût de Philippe de Lasalle issue des collections du musée des Tissus, réalisé par la maison Rubelli et habillant des meubles édités par la maison Moroso symbolisent le dialogue constant entre l’art du passé et l’art contemporain.

Un catalogue Moroso Weaves. « Fragments d’un discours amoureux » chez Moroso (une relecture de Roland Barthes) écrit et réalisé par Elena Commessatti, qui raconte avec un langage pop l’histoire des vingt dernières années de la Société à travers les choix textiles et le travail en synergie entre direction artistique et designers de formes, idées, tissus, couleurs et pensées, accompagne l’exposition.

Metamorphosis4 - Moroso - Lyon, musée des Tissus - photo Sylvain Pretto

Exposition présentée du 21 juin au 1er septembre 2013.

Musée des Tissus et au musée des Arts décoratifs de Lyon
34, rue de la Charité
69002 Lyon

 

plus d’infos : http://www.lyon-france.com/Agenda/Lo-sguardo-laterale.-Moroso